Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Blanc Roger, Louis, Marc

Civil — Mort Victime civile
Roger Blanc était le fils de Marcel Pierre Philippe Blanc, receveur des Contributions indirectes, et de son épouse Madeleine Joséphine Granier. La famille habitait à Taninges (Haute-Savoie) où le père avait été nommé.

On lit dans les Archives départementales de Haute-Savoie (série 81J9 et 10), à la date du 17 juin 1944 : « Samoëns : Bataille rangée entre des terroristes et les Allemands qui perdent un tué et 7 disparus ; les routes des environs sont coupées par les terroristes. Taninges : le jeune Blanc (14 ans) est tué dans son jardin par les Troupes d'occupation ».

Les troupes d’occupation allemande patrouillaient dans toute la vallée entre Taninges et Samoëns à la suite d’intervention de maquisards.

Elles procèdèrent à des arrestations et certains soldats tirèrent à tout va. Il était effectivement 11 heures du matin lorsque le jeune Roger blanc, âgé de 14 ans, fut tué au lieu-dit le Champ du Baud, sur la route de Samoëns (Acte 19/1944). (Mémorial pour l’oppression 3808 W 1519) parle de douaniers auteurs de cet homicide volontaire).

Reconnu « Mort pour le France » par lettre du Ministère des Anciens combattants et des Victimes de guerre en date 29 décembre 1964, son nom est gravé sur le monument aux morts de Taninges.

SOURCE : Mémorial 1939-1945 de la seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie — Michel Germain

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !