Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

La cocarde du Souvenir Français

La cocarde du Souvenir Français est plus qu’un symbole, elle s’est imposée comme « le marqueur » de l’association. Apposée sur une tombe et sur un monument, elle révèle aux passants tant l’existence de l’association que son rôle dans l’entretien de cette tombe ou de ce monument.

Une naissance révolutionnaire

La cocarde du Souvenir Français est plus qu’un symbole, elle est le marqueur de l’association mémorielle

L’origine de la cocarde tricolore remonte aux prémices de la Révolution française. Le 12 juillet, à l’appel de Camille Desmoulins, les patriotes qui protestent contre le renvoi de Necker adoptent la cocarde verte comme signe de reconnaissance qui … est abandonnée le jour suivant.

Le 13 juillet, les membres de la milice bourgeoise qui s’assemblent pour constituer la garde nationale arborent alors une cocarde bleue et rouge afin de manifester le caractère militaire de leur mission.

Cependant cet insigne est lui aussi trop ambigu pour rassembler la population. Le bleu et le rouge sont les couleurs de Paris, et celle de la livrée des serviteurs du duc d’Orléans, cousin de Louis XVI.

C'est Alors que le matin du 14, on voit fleurir dans Paris des cocardes tricolores bleues, blanches et rouges.

Trois jours après la prise de la Bastille, lorsque Louis XVI est reçu à l’Hôtel de Ville par Bailly, élu maire de Paris, il se voit remettre une cocarde tricolore par Lafayette qu’il tendit le fameux insigne au roi en déclarant : « je vous apporte une cocarde qui fera le tour du monde ».

La cocarde au couleur tricolore était née.

Elle va s’inscrire plus d’un siècle plus tard dans l’ADN du Souvenir Français.

Une Cocarde,véritable
marqueur » de l’association

En 1916, est crée avec l’aide du Souvenir Français une association « l’œuvre de la reconnaissance des tombes des militaires et marins pour la Patrie » dénommée la cocarde du souvenir dont l’objectif est d’apposer une cocarde tricolore sur chaque tombe de combattant.

En 1921, l’association fusionne avec le Souvenir Français qui prend à sa charge l’apposition des cocardes sur les tombes des combattants morts pour la France.

Une cocarde, d’abord sans inscription est crée, puis l'officielle affiche le nom de l’association (1926), ce qui n’empêche pas les déclinaisons comme dans les années 1930, puis dans les années 2000 avec une cocarde arborant un glaive.

2014 marque le retour définitif à la cocarde originelle.

Cocarde officielle du Souvenir Français Version 1926 reprise en 2014

Au fil du temp

En 1921, l’œuvre fusionne avec Le Souvenir Français qui reprend à sa charge cette mission.

Déclinaison Cocarde du Souvenir Français avec le Croix de guerre - années 1930

Déclinaison années 1930

Déclinaison Cocarde du Souvenir Français avec le Glaive - années 2000

Déclinaison années 2000

Cocarde officielle du Souvenir Français Version 1926 reprise en 2014

Version actuelle

La charte d'apposition

Initialement, la cocarde ne devait être apposée que sur les tombes entretenue par l’association, mais cela été progressivement détourné et utilisée sans retenue. Dés lors, un cadre strict a été redéfini. La cocarde du Souvenir Français ne peut être apposée que:

  • Sur les tombes communales et familiales entretenues par le Souvenir Français dans le cadre d’une conventionne veille avec les communes ou après accord des familles.
  • Sur les tombes collectives créées à la demande du Souvenir Français et sur les tombes en déshérences remises en état par le Souvenir Français.
  • La cocarde ne doit en aucun cas être apposée sur des tombes familiales qui ne sont pas en déshérences à moins qu’il y ait un accord avec la famille.
  • La cocarde ne doit en aucun cas être apposée sur les sépultures perpétuelles propriété de l’État

Et avec l’accord des propriétaires (famille, collectivités territoriales…)

  • Sur les tombes géolocalisées par l’application Géomémoire.
  • Sur les stèles et Monuments aux morts pour lesquels le Souvenir Français a donné une subvention.

Aujoudr'hui

Des dizaines de milliers de cocardes ont été apposées par les comités du Souvenir Français depuis les années 1920. Certaines sont aujourd’hui en mauvais état.

Il appartient aux comités de…

  • Recenser les carrés communaux dans lesquels sont apposées des cocardes en mauvais état et proposer aux communes de les changer.
  • Récupérer systématiquement les anciennes cocardes, afin d’éviter qu’elles ne se retrouvent sur des sites marchands. Il est impératif faire cesser ce type de traffic. (Trois questions à Jean-Pierre Mennessier, chargé de la veille mémorielle sur les sites de vente en ligne)
Recenser les carrés communaux dans lesquels sont apposées des cocardes en mauvais état
Entretien des tombes et pose cocarde Souvenir FrançaisLa cocarde du Souvenir Français - entretien-des-tombes-cocarde-cluses-02Fleurissement des tombes des soldats morts pour la franceEntretien des tombes des morts pour la France à ClusesLe Souvenir Français a déposé jeudi une gerbe sur les tombes de trois anciens combattants tombés lors de la Première Guerre mondialeRecenser les carrés communaux dans lesquels sont apposées des cocardes en mauvais état

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !