Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Vailly — Samedi on commémorera le 75e anniversaire de l’embuscade de Layat

La voiture des miliciens après l’attaque. En médaillon, le maquisard Pierre Reignier. Photo DR

Le 19 avril 1944. accompagnés de leur informateur, les miliciens arrivent à Bellevaux vers 15 heures, à bord de la voiture dérobée au maire du Lyaud, Alfred Ruptier, qui a échappé à l’arrestation. Guidés par un jeune cultivateur qui vient de s’engager dans la Milice, ils se rendent chez le boucher où travaille un jeune résistant, Pierre Reignier, originaire de Montélimar.

Celui-ci subit un violent interrogatoire mais ne parle pas. Les miliciens décident de l’emmener après avoir mis la main sur un stock d’essence que l’ingénieur des Ponts et Chaussées de Saint-Jean-d’Aulps avait remis au maquis. Au cours de cette récupération, ils ont été repérés par un responsable de l’AS Xavier Fuchet, qui réussit à alerter Jean Diot, le chef du corps-franc De Griffolet.

Aussitôt, Jean-Diot met en place une embuscade au lieu-dit Layat. Les maquisards de l’AS disposent d’un fusil-mitrailleur que leur a remis quelques jours plus tôt le chef F.T.P. Trottet à Boëge. Vers 17 heures, la voiture des miliciens suivie de deux motards débouche au tournant de la route. Les maquisards ouvrent le feu. La voiture dérape et percute les rochers. Quand cesse le feu, les maquisards s’approchent et découvrent les cadavres des miliciens, mais hélas aussi celui de leur camarade Pierre Reignier. Quelques semaines plus tard, Jean Diot et ses hommes joueront un rôle décisif dans la libération de Thonon, qui aboutit à la capitulation allemande cantonnée dans le château de Rives.

La commémoration de ce samedi 13 avril est organisée conjointement par l'ANACR 74 et la municipalité de Vailly. À 10 h 30, un premier rassemblement aura lieu devant la stèle de Pierre Reignier, au lieu-dit Layat, la cérémonie se poursuivant au monument aux Morts de Vailly à 11 heures. Puis un vin d’honneur offert par la municipalité sera servi à la salle des fêtes.

nom, Article du date
Stèle commémorative

Vailly — Stèle Pierre Reignier, embuscade de Layat

Le 19 avril 1944. accompagnés de leur informateur, les miliciens arrivent à Bellevaux vers 15 heures, à bord de la voiture dérobée au maire du Lyaud, Alfred Ruptier, qui a échappé à l’arrestation. Guidés par un jeune cultivateur qui vient de s’engager dans la Milice, ils se rendent chez le boucher où travaille un jeune résistant, Pierre Reignier, originaire de Montélimar.

En mémoire de

Pierre Reignier