Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Robert Pépin, les valeurs de la France à travers le drapeau

Patrick Lecuppre, directeur du service départemental de l’Onac-VG d’Annecy, a remis la médaille de porte-drapeau pour 50 ans de service à Robert Pépin, sous le regard de Sandro Pépin, maire et petit-fils. Photo Le DL/I.C.

Moment d’émotion dans la commune ce vendredi, lors de la décoration de l’ancien combattant en Algérie au parcours « exemplaire ».

Vendredi 12 avril, Robert Pépin, titulaire de la Croix du combattant, de la médaille du Titre de reconnaissance de la nation et de la médaille commémorative, ces deux dernières avec agrafe Algérie, a reçu la médaille et le diplôme d’honneur de porte-drapeau de l’Office national des anciens combattants et des victimes de guerre (Onac-VC) pour 50 ans de service.

Le fait est assez exceptionnel pour avoir réuni, à la maison de l’Industrialité, de nombreuses autorités. Robert Pépin est le deuxième à obtenir cette distinction en Haute-Savoie. L’homme aussi discret qu’engagé, est un enfant de Marnaz, né en 1938. Incorporé le 4 mai 1958, il a effectué son service militaire en Algérie durant 28 mois. Robert Pépin a rejoint, à sa création, en 1962, la section des anciens d’AFN Marnaz Vougy.

Le 8 mai 1968, alors qu’Yves Jolivet était président de la section, il a été nommé porte-drapeau de cette dernière. Le drapeau lui a été remis par le maire en poste, Paul Léger. Il a officié durant 54 ans et confie qu’il avait accepté cette mission « en l’honneur d’un camarade originaire de Paris », tombé alors qu’ils étaient en opération. Au titre de son engagement au sein de l’association, il est également titulaire de cinq médailles du Djebel, jusqu’à l’échelon diamant. Robert Pépin est aussi membre du Souvenir français depuis 1983, moment de la création de l’association.

Patrick Lecuppre, directeur de l’[onacvg] d’Annecy, qui lui a remis l’insigne, a souligné le parcours de vie professionnel et familial « exemplaire » de Robert Pépin. À côté de sa vie professionnelle, que le récipiendaire a consacrée aux établissements Eugène-Dumont, il a fondé un foyer avec Marcelle et a eu trois enfants : Stéphane, Laurent et Christian. L’aîné avait accédé au poste de maire de Scionzier en 2020 avant de décéder tragiquement. Le fils de ce dernier, Sandro, petit-fils de Robert, a pris la succession dans le fauteuil de premier édile en 2023.

Une émotion particulière a donc émané de cette cérémonie, puisque c’est le maire de la commune doublé du petit-fils, qui l’a ouverte. Sandro Pépin est revenu sur la fierté d’avoir vu durant de longues années son grand-père porter les couleurs tricolores lors des cérémonies patriotiques, mais il a aussi évoqué le souvenir de sa grand-mère restaurant au fil doré le drapeau ; un drapeau qui a été, durant ces longues années, sous la protection bienveillante de Robert Pépin.

Isabelle Corbex, Article du 13 avr. 2024