Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

La flamme du souvenir attendue pour le 11 Novembre à Saint-Jean-d’Aulps

La flamme du souvenir attendue pour le 11 Novembre à Saint-Jean-d’Aulps

À l’initiative du lieutenant-colonel Éric Dupont (président de l’Union nationale des combattants de la Vallée d’Aulps, en charge de l’organisation des commémorations), la flamme du soldat inconnu sera apportée à Saint-Jean-d’Aulps : l’UNC Vallée d’Aulps organise cette année la commémoration du 11 Novembre 1918 dans ce village

La flamme sera récupérée à Thonon et sera ainsi ensuite présente à la cérémonie.

Le 11 novembre est la date officielle à laquelle notre pays honore tous les soldats morts au combat lors de conflits majeurs ou au cours des opérations extérieures. Cette date a été retenue le 11 novembre 1920 suite à l’inhumation sous l’Arc de triomphe du Soldat inconnu pour honorer la mémoire des morts de la Grande Guerre.

Plus de 100 ans plus tard, le 27e Bataillon de chasseurs alpins pérennise cet évènement d’ampleur départementale pour les commémorations du 11 novembre 2022. Cette commémoration se fera sous la forme d’un relais qui traversera tout le département de la Haute-Savoie et aura pour objectif de cultiver le souvenir tout en intégrant un maximum de personnes.

Le 9 novembre, la flamme du Soldat inconnu sera récupérée par le 27e BCA, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre et le Bleuet de France sur la place de l’Étoile à Paris afin d’être amenée en Haute-Savoie. Le 10 novembre, la flamme sera acheminée aux quatre points de départ du relais de la flamme en Haute-Savoie, pour le premier jour du relais. Il y a donc quatre parcours différents qui traverseront les 17 cantons du département, soit une course de 350 km. En traversant les différentes communes du département, les coureurs pourront effectuer des petites cérémonies et allumer des lanternes du souvenir.

Il était compliqué d’organiser un relais avec la flamme depuis Thonon jusqu’en Vallée d’Aulps, ce dernier aura donc lieu entre le monument aux morts du Biot (départ à 10 h 30) et celui de Saint-Jean-d’Aulps.

La présence de la flamme est l’occasion d’aborder sa symbolique, nous la connaissons tous, sans pour autant savoir d’où elle vient. Pour éviter que le tombeau du Soldat inconnu placé sous l’Arc de triomphe de Paris en 1920 ne sombre dans l’oubli, un journaliste a eu l’idée de cette flamme du souvenir qui veille depuis 1923 sur la tombe sacrée.

Le 11 novembre de cette même année, la flamme a donc été allumée par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Depuis cette date, la flamme ne s’est jamais éteinte et chaque soir une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée, accompagnée de la lecture d’un seul et même texte qui sera évoqué lors de la cérémonie à Saint-Jean-d’Aulps.

La flamme partira du Biot à 10 h 30 et arrivera vers 11 h 15 devant le collège de Saint-Jean-d’Aulps, avant d être apportée au monument aux morts pour la cérémonie officielle.

Le Dauphiné Libéré, Article du 8 nov. 2022