Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Des jeunes à la journée nationale de la Résistance pour faire perdurer le devoir de mémoire

De nombreuses gerbes ont été déposées au mémorial AS-FTP, en mémoire des 21 résistants rochois “Morts pour la France”. Photo Le DL/Robert Combette

En Haute-Savoie, la journée nationale de la Résistance a été célébrée à La Roche-sur-Foron au mémorial AS-FTP, monument commémorant les résistants de la commune morts pour la France. Cette cérémonie commémorative, présidée par Yves Le Breton, préfet de Haute-Savoie, s’est déroulée lundi 27 mai, 81 ans jour pour jour après la première réunion du Conseil national de la Résistance présidée par Jean Moulin en 1943 à Paris.

Aux côtés du préfet, on notait la présence de Sylviane Noël et Loïc Hervé, sénateurs, David Ratsimba, conseiller départemental, Pierrick Ducimetière, maire de La Roche-sur-Foron, les autorités civiles et militaires, les associations d’anciens combattants, les membres de l’ANACR 74 (Association nationale des anciens combattants et ami(e) s de la Résistance) et le piquet d’honneur du 27e BCA.

Étaient présentes plusieurs classes des collèges des Allobroges et de Sainte-Marie ainsi que des écoliers de Notre-Dame. Certains présentaient les portraits des membres de la Résistance haute savoyarde, morts au combat, alors que d’autres avaient pour mission de citer, un par un, les noms des Rochois “ Mort pour le France ”.

Dans son intervention, Jacques Encrenaz, président départemental de l’ANACR 74, confiaient aux jeunes la mission de poursuivre le devoir de mémoire auprès des générations futures.

Dans son message, Patricia Mirallès évoquait “ces femmes et ces hommes engagés dans cette aventure hasardeuse sans calculs, sans garanties et avec modestie”. Et pour ceux qui ont donné leur vie, la secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, reprenait les paroles de Pierre Brossolette, journaliste, homme politique et résistant français, Compagnon de la Libération : “Les morts de la Résistance ne nous demandent pas de les plaindre, mais de les continuer. Ils n’attendent pas de nous un regret, mais un serment ; pas un sanglot, mais un élan”.

Le Chant des Partisans , La Marseillaise et les Allobroges , qui ont ponctué la cérémonie, ont été interprétés par les scolaires et repris par les participants.

DL, Article du 28 mai 2024
Monument commémoratif

La Roche-sur- Foron — Monument des Résistants AS-FTP du canton

Monument commémorant les RésistantsAS-FTP du canton morts pour la France.