Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Bsasy — Combats de 1940 : un triptyque mémoriel a été inauguré

Le triptyque a été installé à l’endroit exact tenu par la première section. Photo Le DL/A.R.

Dans le cadre des “Chemins de mémoire dans tout l’Arc alpin” créés par la Fédération des soldats de montagne, un triptyque relatant les faits d’armes de la première section de la 26e Compagnie du détachement d’infanterie 144 qui a participé à repousser l’armée allemande arrivant de Bellegarde a été installé au cimetière.

S’il est une page de l’histoire de l’invasion allemande en 1940, oubliée du grand public et des manuels, c’est celle de la résistance de l’Armée des Alpes française, restée invaincue face aux forces blindées et motorisées allemandes et italiennes.

Les soldats des troupes de montagne ont fait face aux attaques simultanées des deux côtés de l’Arc alpin, sur un front s’étalant de la frontière suisse jusqu’à Nice et Menton, stoppant ainsi l’avancée ennemie. Ils n’ont rendu les armes que suite à l’Armistice décrété par le maréchal Pétain.

Un autre triptyque installé à Seyssel

Dans le cadre de la loi Montagne qui a pour but de diversifier le tourisme de mémoire, mettre en valeur la richesse du patrimoine et honorer les combattants des conflits contemporains, la Fédération des soldats de montagne (fresm), avec le soutien du ministère des Armées, des régions, départements et communes, a créé “Les Chemins de mémoire dans tout l’Arc alpin”, une série de 150 panneaux triptyques pédagogiques qui jalonnent l’ensemble des zones de combats.

L’un de ces panneaux est situé dans le cimetière de Bassy, où, le 22 juin 1940, la première section de la 26e Compagnie du détachement d’infanterie 144 a participé à repousser l’armée allemande arrivant de Bellegarde par la rive droite du Rhône. Il a été inauguré ce samedi 28 octobre par le maire Rémy Poncet, en présence notamment du colonel Claude Grosjean. Deux autres triptyques ont été également inaugurés le jour même à Seyssel, au niveau de la Grenette.

Cet ensemble de triptyques est accompagné du Guide Michelin de la bataille des Alpes , édité à 50 000 exemplaires.

Alain Reoupénian, Article du 29 oct. 2023